Esquerra Unida Els Verds Ajuntament d’Aldaia

Front de gauche

Felicitación fraternal por los buenos resultados electorales de la primera vuelta de las Presidenciales

Según nos hacen llegar desde el propio Front de gauche, reproducimos una primera evaluación a las pocas horas de la jornada electoral....

La derecha retrocede globalmente, pero el FN está muy arriba. Vamos a seguir luchando en contra de la extrema derecha, en contraste con PS, que prefirió dispararnos porf la espalda y hacer subir a Le Pen. Somos la única nueva fuerza política que ha crecido en esta elección. Tenemos una responsabilidad con el pueblo.

Convocamos el 1 de mayo en la calle para continuar la lucha. El 6 de mayo, en la segunda vueklta, queremos derrotar a Sarkozy sin negociar nada para llegar a este compromiso. Estamos haciendo nuestro propio camino. La historia viene a nuestro encuentro y nosotr@s vamos al suyo. Somos la resistencia! La próxima será la de la conquista del poder ! ------

Nota: Téngase en cuenta que no se ha estado dando los porcentajes correctos. Para Le Pen se trata de un 17,9%. Y para Sarkozy fue del 27,2%. Hollande gana justo con un 28’6 % y finalmente Bayrou queda con un 9’1 %. El Front de Gauche es la cuarta fuerza con el 11’1 %. Toda la noche electoral ha sido influenciada por estos falsos 20% de la extrema derecha. Los porcentajes acumulados por la derecha (Sarkozy, Le Pen, Bayrou) son menores que en 2007. Por su parte, la puntuación para el Frente de Izquierda es la más importante obtenida, a la izquierda del Partido Socialista, desde 1981. Estamos en una situación de avances y desafíos .

Declaración Pierre Laurent Partido Comunista Francés

¡ Y AHORA A SACAR A SARKOZY !

Version original en francés:

Et maintenant, Sarkozy dehors ! Pour toutes celles et tous ceux qui aiment notre pays, qui, depuis cinq ans, ont durement souffert de la politique de Nicolas Sarkozy, souffert de la voir affaiblir, appauvrir, abîmer la France, les résultats (connus à cette heure) du premier tour de l’élection présidentielle résonnent comme un appel à tout mettre en Å“uvre pour battre le président sortant.

Comme on le redoutait, le score du Front national peut servir de réservoir au candidat Sarkozy. Le président sortant, en recul par rapport à 2007, peut être battu le 6 mai prochain. Le second tour mettra aux prises, pour la droite, Nicolas Sarkozy, pour la gauche, François Hollande, le candidat socialiste que le suffrage universel a placé en tête. La droite doit maintenant subir une large défaite. C’est la nouvelle et prochaine étape indispensable de la révolution citoyenne que nous avons entamée.

À gauche, les près de 12 % et quelque 4 millions de voix crédités au candidat commun du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon représentent un score inédit et un événement de cette élection, comme l’a été notre campagne, une campagne dont se sont emparé des centaines de milliers de femmes et d’hommes, et de jeunes dans tout le pays. Le peuple combattant, la gauche du courage et de l’engagement sont de retour, et dans leur sillage, l’espoir de changer la vie, d’ouvrir un autre avenir à notre pays, la France, et du même coup à l’Europe.

Je veux saluer toutes les électrices et tous les électeurs qui ont porté leur choix sur le bulletin de Jean-Luc Mélenchon, et le programme du Front de gauche qu’il représentait. Je veux remercier du fond du cÅ“ur toutes les militantes et tous les militants communistes et du Front de gauche, toutes celles et tous ceux, quelle que soit la forme de leur engagement, qui ont su donner corps à cette espérance et rendu possible ce résultat. Au nom du Parti communiste français, j’appelle au plus large et au plus fort rassemblement possible de toute la gauche, de tout notre peuple, pour battre Nicolas Sarkozy, en votant pour le candidat socialiste François Hollande.

La défaite du président sortant devra être ample, claire et nette, et nous y mettrons toutes nos forces. Tout doit être fait pour empêcher la réélection du candidat de l’UMP et du Medef, qui n’a pas hésité sur bien des points à reprendre à son compte le programme du Front national. La droite et l’extrême droite ne passeront pas. La France ne mérite pas cinq années supplémentaires de ce cauchemar. Combattre et mettre en échec les idées xénophobes et racistes de Marine Le Pen demeurent d’une brûlante actualité. Le Front de gauche est fier du travail qu’il a entamé, bien seul dans cette campagne, pour faire reculer les idées du FN. Nous allons l’amplifier dans les élections législatives à venir. Aucun député de ce parti ne doit être élu à l’Assemblée nationale.

Le PCF, le Front de gauche, vont continuer à rassembler autour des choix qu’ils ont portés dans cette campagne. Nos propositions pour mener une audacieuse politique de gauche sont disponibles ; elles sont de nature à sortir le pays de la crise en tournant le dos à l’austérité et en reprenant le pouvoir aux forces de l’argent. C’est le cas de l’augmentation du SMIC et des salaires, du retour immédiat de la retraite à 60 ans à taux plein pour tous, de l’interdiction des licenciements boursiers. C’est le cas d’une réforme de la fiscalité, de la création d’un pôle public bancaire et financier. C’est le cas de l’exigence de soumettre à ratification du peuple français tout nouveau traité européen, renégocié ou non.

Le PCF, Le Front de gauche mobiliseront le pays dans les semaines à venir pour donner plus de poids encore à ces propositions, pour faire élire une majorité de gauche à l’Assemblée nationale, avec le maximum de députés du Front de gauche. La France aura besoin de députés courageux pour abroger sans tergiverser les lois Sarkozy, pour en élaborer et en voter de nouvelles qui constituent de réelles conquêtes politiques, sociales et économiques en faveur des travailleurs. Les députés du Front de gauche seront porteurs à l’Assemblée du mouvement de mobilisation citoyenne qui a surgi au cours de cette campagne électorale.

Le 6 mai prochain, la victoire de la gauche est à portée de main. Elle sera complète à l’issue des élections législatives avec la confirmation de la place du Front de gauche dans la nouvelle vie politique française. La campagne électorale et le résultat du Front de gauche et de son candidat commun, Jean-Luc Mélenchon, prouvent que le peuple de France et que les peuples européens ne sont pas condamnés à subir la loi des marchés capitalistes. Un autre chemin est désormais ouvert. J’appelle les millions de citoyens qui ont commencé à l’emprunter avec nous à poursuivre la route, à investir le Front de gauche, les assemblées citoyennes, les fronts de luttes, de propositions et d’action que nous avons créés. Faites-en votre affaire, pour réussir le changement auquel notre peuple aspire.

http://bloclaratera.blogspot.com/20...



Compartir
Compartir/Guardar/añadir a favoritos

Portada del sitio | Contacto | Mapa del sitio | | Estadísticas de visitas | visitas: 281726

Seguir la vida del sitio es  Seguir la vida del sitio PARTICIPACIÒ  Seguir la vida del sitio Entitats i associacions   ?    |    Los sitios sindicados OPML   ?

Sitio desarrollado con SPIP 2.1.2 + AHUNTSIC

Creative Commons License