Esquerra Unida Els Verds Ajuntament d’Aldaia

Le PC d’Ukraine sur les massacres d’Odessa : « Peuple d’Ukraine, de Maidan ou Donetsk : on vous a trahi, vendu aux oligarques, l’UE, le FMI ! »

Le parti communiste d’Ukraine exprime ses plus sincères condoléances aux familles, aux proches de ceux qui ont laissé leur vie le 2 mai 2014 au cours des événements troublés d’Odessa.

Kiev, Donetsk, Lougansk, Kharkov, Slaviansk, Gorlovka, et maintenant Odessa…

Ceux qui sont à l’origine de ce carnage doivent aujourd’hui s’asseoir non pas dans leurs bureaux ministériels, dans leur fauteuil de gouverneur, dans l’équipe présidentielle, à la tête du SBU (services secrets ukrainiens) ou du Bureau du procureur : ils doivent s’asseoir sur le banc des accusés pour crime contre le peuple d’Ukraine.

Ils sont directement responsables de ce bain de sang, coupables de la mort de plus de 40 personnes, brûlées vives par les « patriotes pacifiques » d’Ukraine dans la Maison des syndicats à Odessa.

C’est par leurs efforts et sous leur direction que les héritiers des criminels nazis de tout poil sont revenus à la surface.

Ils sont responsables du fait qu’en Ukraine, agissent impunément, pillent et tuent des groupes de néofascistes, de nostalgiques de Bandera, d’autres groupes nationalistes extrémistes, des bandes de voyous ainsi que différents groupes de supporters de clubs de football « ultra », payés par des présidents oligarques.

Ce sont eux qui sont responsables du fait que l’Ukraine se soit transformée en un point « chaud », un foyer de terroristes.

Ce sont des néo-nazis. Pourtant, leurs noms se trouvent en tête des annuaires téléphoniques des autorités publiques en Ukraine et dans les listes des partis politiques qui composent la majorité pro-fasciste de la législature actuelle.

Ils sont responsables personnellement de la mort de centaines de citoyens ukrainiens innocents, de militaires et de policiers sur l’ensemble du territoire ukrainien.

Ils ont autorisé l’utilisation contre des personnels sans armes de cocktails Molotov, l’occupation des bâtiments administratifs, les incendies criminels, les émeutes et les provocations, qui ont fait intervenir à Maïdan des snipers qui ont tiré sur les gens pendant le putsch de février.

C’est sur le sang et sur les cadavres qu’ils ont gravi l’Olympe, à Kiev.

Ce n’est pas par hasard si il n’existe à ce jour aucune preuve véritable, et non fabriquée de toute pièce, d’un rôle quelconque des « forces de l’ordre » dans la mort des manifestants dans les rues de Kiev, alors qu’il y a des faits incontestables et irréfutables de la livraison d’armes de précision aux activistes du Maïdan.

C’est cette politique criminelle qui a conduit l’Ukraine à perdre la Crimée, à voir se disloquer l’intégrité territoriale du pays.

Les événements récents d’ Odessa, conduisant à la mort de plus de 40 personnes, ainsi que la réaction des autorités de Kiev et du gouverneur d’Odessa Vladimir Nemirovski, proche de Yatseniuk, les déclarations de certains candidats à la présidentielle justifiant entièrement les supporters de football « pacifiques » et les « patriotes ukrainiens » qui ont brûlé vives des personnes désarmées dans la Maison des syndicats, qui ont détruit les stands consacrés au 70e anniversaire de la libération de la ville-héros d’Odessa des envahisseurs nazis allemands, constituent une preuve irréfutable de la véritable nature du régime actuel de l’Ukraine. Dans la lignée des pères fondateurs du nazisme ukrainien, les nouveaux « leaders de la nation » portent sur leurs étendards les mêmes mots d’ordre, s’écriant : « notre pouvoir doit être terrible ! »

S’adresser à ce gouvernement et exiger de lui le respect de la Constitution, des lois, des droits et des libertés, s’adresser aux institutions « démocratiques » européennes et internationales et aux dirigeants de l’UE qui se sont discrédités par leur soutien aux néo-nazis ukrainiens, est aussi absurde qu’inutile.

Par conséquent, le Parti communiste s’adresse à tous les citoyens d’Ukraine qui n’ont pas été lobotomisés par la propagande nazie du régime, qui ont participé sincèrement à Maïdan et aux manifestations contre la dictature des groupes oligarchiques et criminels du gouvernement précédent, il vous affirme : on vous a trahi ! Trahi et vendu. On vous a vendu aux multinationales, au FMI, à l’UE, aux Etats-unis. On vous a vendu à nos oligarques, leur livrant le pays sur un plateau.

L’Ukraine est à feu et à sang ! Et si l’on n’éteint pas ce feu aujourd’hui, demain l’Ukraine sera tout simplement effacée de la carte du monde !

Le Parti communiste d’Ukraine exige la démission immédiate et la poursuite judiciaire du président par intérim, du premier ministre, du chef du SBU et du procureur général, des responsables des ministères et des organismes qui ont laissé faire les actions anarchiquess des bandes de voyous et des groupes nationalistes, se faisant les parrains de ces actes criminels.

Nous exigeons de tous les candidats à la présidentielle qu’ils cessent d’inciter à la violence, nous exigeons de toutes les parties en conflit de cesser immédiatement toute action militaire, de retirer leurs troupes, de libérer tous les bâtiments occupés illégalement, de s’asseoir à la table des négociations.

Nous exigeons l’annulation des élections présidentielles, la tenue de référendums locaux et nationaux sur l’organisation territoriale de notre pays et d’autres questions vitales pour l’avenir de l’Ukraine, des modifications de la Constitution de l’Ukraine, des élections législatives anticipées.

Ce n’est que par un règlement pacifique, en s’appuyant uniquement sur la volonté des citoyens de l’Ukraine, en excluant toute ingérence extérieure, peu importe les promesses qu’elles nous font miroiter, que nous pourrons conserver l’intégrité et l’unité du pays et de notre peuple. Il n’y a pas d’autre voie !

http://solidarite-internationale-pc...



Compartir
Compartir/Guardar/añadir a favoritos

Portada del sitio | Contacto | Mapa del sitio | | Estadísticas de visitas | visitas: 287799

Seguir la vida del sitio es  Seguir la vida del sitio PARTICIPACIÒ  Seguir la vida del sitio Tribuna d’opiniò   ?    |    Los sitios sindicados OPML   ?

Sitio desarrollado con SPIP 2.1.2 + AHUNTSIC

Creative Commons License